Le Bilan Urodynamique

Mais dis-moi Jamy, c’est quoi un bilan urodynamique?

Entre nous et parce qu’on est dans le game, on peut aussi l’appeler le BUD. C’est un examen qui se déroule à l’hôpital et qui peut durer environ 45min. Il étudie la vessie, l’urètre et l’appareil sphinctérien. Si tu veux en savoir plus, n’hésite pas à cliquer sur le lien de L’association française d’urologie. Il est très complet et reprend tout ce que tu dois savoir sur le fonctionnement de ta vessie et sur le rôle de cet examen. Et il te permettra aussi de comprendre la suite de cet article ^^.

Le bilan urodynamique : Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

1ère étape : j’y vais mais j’ai peur.

7h du mat’ le réveil sonne, c’est le grand jour. Ma première inquiétude  est de savoir quelle est la dernière mode en matière d’épilation du maillot.

« C’est des médecins, des vagins ils en voient 15 par jour, ils s’en foutent de ton épilation ».

Oui ben justement ! Ils doivent vachement s’y connaitre en épilation du maillot et je n’ai aucune intention de devenir la patiente à la forêt amazonienne mal taillé quand ils parleront de leur dossier de la journée. Je vaux mieux.

GIPHY-16
VOILA ! Là on est bon !

 

 

2eme étape : J’y suis, j’y reste.

Je suis installée en salle d’attente avec un bracelet d’identification à mon poignet. Sarah, une infirmière d’une trentaine d’année vient me chercher. Je n’ai pas attendu assez longtemps à mon goût, d’autant que je n’ai même pas eu le temps de finir l’article de Paris Match sur le terrible secret que nous cache Claude François depuis trois ans.

Elle m’emmène dans une petite salle où l’on peut observer un jardinier travailler au travers de la vitre. Sarah me précise que c’est une vitre sans tain. Je n’ai pas osé lui demander si je pouvais aller vérifier. Je suis obligée de la croire. 

GIPHY-1-1
HEY ! SALUT TOI !

Après m’avoir posé 2-3 questions histoire de faire connaissance elle me demande d’enlever tout le bas. Prévoyante, j’avais choisi une chemise assez grande pour recouvrir mon intimité intégralement. Je me suis demandée si je gardais mes chaussettes ou si ça faisait con. Je les ai gardées.

3 ème étape : la chaise percée.

Ou l’examen de débimétrie … Mais en vrai c’est une chaise percée à la seule différence qu’il y a un verre doseur placé en dessous du trou… Et qu’il est relié à une machine. 

« C’est pour mesurer la vitesse à laquelle vous urinez » 

Peut-être, moi j’y vois juste un risque de me faire électrocuter au moment fatidique.

Je reste plantée devant le système. Sarah me regarde interloquée. Elle m’a tout expliqué. Il faut que j’urine dans le bocal. J’ai compris et elle voit bien que j’ai compris. Après 30 secondes à se regarder comme des merlans fris,  elle me demande si je préfère qu’elle sorte. 

Ha parce qu’en plus il faut qu’elle me regarde? Sur l’échelle de la dignité je viens encore de baisser d’un niveau. Je balbucie donc un « OUI ! Enfin, si ça ne vous dérange pas… ».

Elle a du me confondre avec Louis XIV.

Avant de partir elle me précise qu’elle m’a posé du papier toilette sur le meuble et qu’il fallait que je l’appelle quand j’avais fini. 

GIPHY-2-2.gif
CA Y EST J’AI FINIIIIIIIII !

4ème étape : L’enregistrement des pressions.

Sarah est revenue et m’a demandé de m’assoir sur le siège en position gynécologique. Elle m’introduit une sonde dans l’anus et une autre dans la vessie. Elle me complimente sur ma chemise alors qu’elle a les yeux rivé sur mon vagin telle une bijoutière sur un mécanisme d’horlogerie. J’apprécie sa délicatesse. 

Elle me demande de tousser. Je me demande si ça ne risque pas de me faire péter.

Ensuite elle commence le remplissage artificielle de ma vessie avec de l’eau stérile. Je dois l’avertir quand j’ai une envie d’uriner et son degré d’urgence. C’est long. Elle décide de me faire un cours sur l’anatomie de la vessie et comment les gens « normaux » ressentent leur besoin d’uriner. Je sens le coup venir, si elle précise les « gens normaux » c’est que je ne dois pas être normale.

– STOOOOOOP arrête la machine c’est bon faut que j’aille aux toilettes MAINTENANT! (Bon je ne lui ai pas vraiment dis comme ça mais t’as compris l’idée.)

« Ok donc j’écris envie urgente ? »

-Ecris ce que tu veux mais débranche moi et viiite !!!! 

-Ha non c’est bon, c’est passé, dis donc heureusement que je sais me contrôl.. STOOOOOP c’est revenu débranche moiiiiiiiiiiii.

« Ha oui dis donc c’est flagrant ! Mais vous êtes dans cette situation depuis combien de temps? Il ne faut pas rester comme ça !  On va vous aidez ! Par contre, je suis désolée mais je dois encore continuer le remplissage pour que l’examen soit valable. Vous savez ce n’est pas grave si vous avez une fuite, ce n’est que de l’eau dans votre vessie ne vous inquiétez pas ! »


GIPHY-3-2.gif
MOI VIVANTE JE N’AURAI JAMAIS DE FUITE D’EAU! 😡

« Allez courage c’est presque fini. On vous a déjà parlé de l’auto-sondage*? »

Non, je ne sais pas ce que c’est l’auto-sondage et j’en ai rien a foutre. Je veux juste que l’examen s’arrête. 

Sarah a retiré les sondes. L’examen est enfin terminé. Je me suis r’habillée vitesse grand V puis j’ai tenté d’arracher mon bracelet d’identification. C’est pire qu’un bracelet électronique ce truc là. Si tu n’as pas de ciseaux tu ne t’en libère pas ! J’ai décidé de le garder encore un peu. De toute façon Sarah vient de me dire qu’il fallait que je retourne en salle d’attente. Le médecin allait venir m’y chercher.

J’ai réouvert le Paris Match rempli de suspense mais je n’ai pas su le terrible secret de Claude François. La page avait été arrachée. J’espère que tout va bien pour lui, le pauvre.

*L’auto-sondage sera l’objet d’un autre article 😉 


Attention l’épisode que tu viens de lire n’est pas une pure fiction, mais il a été écrit dans le but de faire rire. L’équipe médicale qui m’a reçu a été bienveillante et à respecté mon intimité ainsi que mes inquiétudes. Cet examen n’est pas des plus agréable, mais n’hésite pas à faire part de tes angoisses aux professionnels de santé qui te reçoivent, il pourront peut-être adapter leur examen en fonction et sauront te rassurer. 

Allez bisou ! 😘

Publicités

7 commentaires

  1. Oh Mon Dieu! Tu es incroyablement incroyable et courageuse!
    Caroline c’est drôle bien écrit et tu as du courage avec toute ta franchise. Ca passe très simplement et le message est clair. Bravo ce que tu traverses j’espere que ce ne sera que temporaire

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s